48 Petites Habitudes A Prendre Pour Devenir Meilleur


Article original

  • 48 petites habitudes à prendre pour devenir meilleur

 

 

Je ne m’attends pas à ce que vous suiviez à la lettre chacun de ces conseils. Moi-même, je ne les applique sans doute pas tous.

Mais avec un peu de chance, vous allez trouver ici une poignée d’habitudes qui vont enrichir votre vie.

Si c’est le cas, je considère cet article comme un succès.

 

Oh, et si vous avez un niveau correct d’anglais et que vous seriez intéressé par des conseils pratique pour implémenter ces habitudes de manière durable dans votre quotidien, j’ai ce qu’il vous faut ! Le lien est dans la description. (lien en question: http://www.selfication.com/habits/)

 

Sans plus attendre, lançons-nous !

 

1.Faire preuve de gratitude au réveil. La clé du bonheur, c’est de désirer ce que vous possédez déjà. Alors quand le réveil-matin sonne, au lieu d’appuyer sur le bouton «snooze» pour le faire taire et retourner encore 5 minutes sous la couette, ayez un état d’esprit tourné vers l’extérieur, plein de gratitude. Pensez à tous aux choses, aux événements et aux gens qui vous ont apporté de la joie et que vous prenez pour acquis. Le simple fait de répéter cette action chaque matin va, entre guillemets, reprogrammer votre cerveau pour être plus positif.

 

2.Réinitialiser vos attentes. Débutez chaque jour comme l’empereur Romain Marc Aurèle, qui pratiquait la philosophie du stoïcisme. Il a écrit «Quand vous vous levez le matin, dites-vous : les gens que je vais devoir gérer aujourd’hui seront ingrats, arrogants, malhonnêtes, revêches, jaloux, et me mettrons des battons dans les roues. Ils sont ainsi car ils n’arrivent pas à distinguer le bien du mal.»

Les gens ne sont pas parfaits, alors ne partez pas du principe qu’ils vont agir parfaitement. Si vous calibrez vos attentes correctement chaque matin, moins de choses vont vous décevoir ou vous faire souffrir pendant la journée.

 

3.Faire de l’exercice physique à haute intensité, à intervalle régulier. L’exercice n’est pas seulement important pour la santé physique ; des études récentes ont montré que c’était également crucial au niveau mental, par exemple pour entretenir la capacité du cerveau à apprendre. Si vous êtes quelqu’un de très occupé, je recommande le «workout en 7 minutes». C’est un vrai challenge, mais le ratio efficacité/temps passé chaque jour est excellent.

 

4.Méditer. C’est fou à quel point cette simple pratique peut apporter de nombreux bénéfices. Entre autres, les gens qui méditent régulièrement subissent moins de stress et d’anxiété, dorment mieux, arrivent à se concentrer plus efficacement, et arrivent à mieux approfondir leurs relations avec les autres. Alors essayez d’apprendre les bases de la méditation, cela vaut vraiment le temps et l’effort.

 

5.Utiliser des «déclencheurs» d’attention. Je m’explique : choisissez quelques actions quotidiennes en particulier, comme par exemple faire la vaisselle ou se brosser les dents, et faites en sorte qu’ils déclenchent des moments de «pleine conscience», en quelque sorte. Au lieu d’avoir la tête ailleurs ou de faire ça machinalement, il s’agit d’être entièrement présent quand vous faites cette activité.

 

6.Prendre des douches froides. Certes, ce n’est pas super confortable, et bien sûr, évitez en hiver, ne vous rendez pas malade. Mais si vous le pouvez, prendre des douches froides offre de nombreux bénéfices. Aussi surprenant que cela puisse paraître, elles aident l’organisme à brûler de la graisse ainsi qu’à renforcer le système immunitaire et la circulation sanguine. Elles font aussi plus de bien aux cheveux et à la peau qu’une douche chaude, et constituent une excellent façon de rester alerte et de booster votre force de volonté.

 

7.Prendre le temps de manger. Éteignez la télé et la radio. Rangez les téléphones, les journaux et les magazines. Puis mangez lentement, tranquillement. Concentrez-vous sur votre repas. Non seulement cela permet de mieux apprécier le goût de la nourriture, c’est une façon toute simple d’éviter de manger en excès, et cela donne à votre corps de meilleures conditions pour bien digérer.

 

8.Respirer profondément. Quand vous vous sentez stressé ou anxieux, faites une pause d’une minute et suivez cette séquence : Inspirer pendant 3 seconds → Pause d’une seconde → Expirer pendant 5 secondes. Répétez ce cycle cinq fois, et vous vous sentirez plus calme en moins d’une minute.

 

9.Faire partir le stress grâce à la puissance du mignon. Si vous n’êtes pas un fan des exercices de respiration, regarder une vidéo d’un animal tout mignon peut réduire le rythme cardiaque et la pression sanguine en moins d’une minute.

 

10.Renforcer vos buts. Si vous vous attelez avec sérieux à vos objectifs, il ne faut pas juste les déclarer une fois dans l’année puis les oublier. Il faut se rappeller à soi-même de la direction dans laquelle on souhaite se diriger, jour après jour. Vous pourriez par exemple tenir un «journal intime» quotidien à ce propos.

 

11.Utiliser la «règle des 5 secondes». Dès que vous avez une impulsion qui vous pousse à agir dans un but, faites une action concrète qui va dans ce sens avant que cinq secondes ne s’écoulent. Présentez-vous, levez la main, commencez à écrire cet e-mail, ou quoi que ce soit d’autre qui vous rapproche du but. Mais faites le vite, avant que votre cerveau ne contrecarre votre bonne volonté avec du doute ou de la peur.

 

12.Mettre à profit la matrice d’Eisenhower. Classez vos tâches quotidiennes dans une de ces quatre catégories :

-Urgent et important. Faites ces choses-là immédiatement.

-Important, mais pas urgent. Mettez ça dans votre emploi du temps.

-Urgent, mais pas important. Déléguez celle-ci à quelqu’un d’autre.

-Ni urgent ni important. Éliminez ces choses-ci.

Ça va vous aider à prioriser et vous rendra plus efficient.

 

13.Décider de 3 «must do». Chaque matin (ou avant d’aller dormir la veille), choisissez trois choses à accomplir afin de considérer la journée comme un succès. Puis concentrez votre énergie sur ces trois tâches avant tout le reste.

 

14.Utiliser la «règle des deux minutes». La seule exception à la règle précédente. Si quelque chose prend moins de deux minutes à faire, faites-le immédiatement.

 

15.Dire non. Beaucoup de gens se plaignent de ne pas avoir assez de temps. Mais souvent, c’est moins que l’on a peu de temps, et plutôt que l’on en gâche trop. Alors soyez protecteurs en ce qui concerne votre temps. Soit c’est «On y va à fond !», soit c’est «non».

 

16.Passer les choses en revue une fois par semaine. Prenez le temps à la fin de chaque semaine d’observer ce que vous avez accompli ou non. Célébrez vos succès, grands comme petits, et essayez de voir ce que vous pourriez améliorer pour la semaine prochaine.

 

17.Voir les choses à plus grande échelle. Quand vous êtes sur le point de vous lancer dans un travail très demandant, réfléchissez à la manière dont il va rendre la vie meilleure, plus agréable ou plus pratique pour d’autres personnes. Cela donne plus de sens à vos efforts, et vous aide donc à rester motivé.

 

18.Passer en «mode moine Shaolin». Si l’on veut être hautement productif, il faut être en mesure de se concentrer profondément et sur de longues périodes de temps. Donc, fermez la porte, passez votre téléphone en mode avion, désactivez toutes les notifications de votre ordinateur, bloqués tous les sites qui pourraient vous distraire, et sautez à pieds joints dans le travail à faire.

 

19.Jouer à The Email Game. Premier résultat si vous le cherchez sur Google, le site The Email Game est une façon de rendre ludique le fait de répondre à cette pile d’e-mails dans votre messagerie personnelle et/ou professionnelle. Alors pourquoi ne pas au moins y jeter un œil ?

 

20.Se lever. C’est tout bête, mais sérieusement, rester assis sur de longues périodes est très mauvais pour votre santé. Alors gardez en tête de vous levez et de vous dégourdir les jambes autant que possible.

 

21.Mettre à profit le langage corporel. Si vous êtes nerveux au sujet d’une rencontre ou autre événement social, utilisez une posture forte. Prenez de la place, et essayez de dégager le plus de confiance en soi possible. Grâce à la magie des hormones, se comporter d’une façon qui crie «c’est moi le patron» peut justement vous aider à vous sentir plus sûr de vous.

 

22.Se forcer à faire «l’exercice de la porte». A chaque fois que vous franchissez l’embrasure d’une porte, faites l’effort de vous redresser, de sourire, et d’avoir la tête haute. En faisant ça, vous vous entraînez à entrer dans une pièce avec aura de confiance en soi qui est presque magnétique.

 

23.Serrer quelqu’un dans ses bras. Les êtres humains sont faits pour l’interaction sociale et pour être intimes. Les câlins produisent des hormones comme l’ocytocine et la dopamine. C’est bon pour vous. Alors faites toujours le choix d’une chaleureuse accolade plutôt qu’une poignée de main (quand c’est approprié).

 

24.S’entraîner à être charismatique. Quand vous interagissez avec d’autre personnes, souvenez-vous des trois éléments du charisme : être puissant, avoir de la présence, et être chaleureux. Soyez à 100% dans la conversation, utilisez un langage corporel assuré, et engagez-vous sincèrement dans le fait d’écouter ou d’aider votre interlocuteur.

 

25.Ne pas être intéressant mais intéressé. Dans un monde où presque tout le monde ne parle que de lui-même, les gens apprécient quelqu’un qui sait écouter. Si vous voulez que les gens vous apprécient, le plus souvent, il suffit de leur donner votre attention et de les écouter.

 

26.Ne pas oublier l’importance des félicitations. D’après les scientifiques du comportement, il y a peu de choses aussi motivantes et gratifiantes que de se voir félicité pour son travail. Mais ce n’est pas tout, il se trouve que c’est aussi réciproque : en principe, on se sent bien mieux en exprimant notre appréciation pour le travail de quelqu’un qu’en ne disant rien, ou en crachant sur ceux que l’on n’aime pas. Alors si vous avez lu un super livre, apprécié un podcast ou regardé une vidéo géniale, écrivez un petit quelque chose de positif au créateur. C’est gagnant-gagnant pour vous et lui.

 

27.Être impeccable dans ses paroles. Ne dites jamais de quelqu’un quelque chose que vous ne pourriez pas lui dire en face. Ceci est une excellente façon d’étendre et/ou de maintenir votre intégrité personnelle.

 

28.Prendre une photo par jour. Les photos ont cette curieuse propriété de gagner en valeur au fur et à mesure que le temps passe. Cette photo de vous avec un ami qui date d’hier n’a peut-être rien de spécial sur le moment, mais ce sera un trésor dans vingt ans. Alors commencez dès aujourd’hui à construire une sorte d’autobiographie visuelle. Prenez une photo tout les jours, et stockez-les dans un endroit sûr. Dans quelques années, vous serez bien content de l’avoir fait. Et vos proches partageront également cet avis.

 

29.S’enrôler dans «l’université WC». Si vous passez 15 minutes par jour aux toilettes à lire des trucs sur votre téléphone, ça représente plus de 90 heures par an. Largement assez de temps pour développer de l’expertise. Alors supprimez toutes les apps qui servent juste à passer le temps, et à la place, utilisez ce temps pour suivre des leçons en ligne ou lires des résumés d’œuvres littéraires, par exemple. Ou comment toujours avoir quelque chose à valeur éducative sur le trône !

 

30.Savourer ses expériences. Vous mangez de la bonne nourriture ? Faites «mmm». En train de vous étirer dans votre lit ? Faites «aaah». Prenez le temps d’apprécier tous ces miracles miniatures de la vie, et ils n’en deviendront que plus agréables.

 

31.Chasser le «vocabulaire de la victime». Vos choix en matière de mots deviennent votre réalité, alors choisissez-les attentivement. Au lieu de dire «Je ne peux pas», dites «Je ne le ferai pas». Au lieu de dire «Je dois le faire», dites «Je vais le faire». Au lieu de dire «Je ne sais pas», dites «Je vais chercher». Ne parlez jamais de vous-même comme si vous étiez celui qui subit, sinon c’est vraiment ce qui se passera.

 

32.Adopter une routine de fin de journée. Quand votre journée de travaille se termine, prenez quelque minute pour sortir de votre tête toutes les petits trucs qui n’ont pas été entièrement achevés. Couchez-les sur papier, et notez également ce qui risque d’avoir la priorité maximum demain. En sortant tout ça de votre esprit, vous pourrez être entièrement présent à la maison, et serez prêt à les reprendre quand le moment viendra le lendemain ou après le week-end.

 

33.Ranger son téléphone. Il paraît que l’utilisateur de smartphone le regarde en moyenne 221 fois par jour. Ce comportement est un vrai problème dans les relations modernes, avec de nombreuses personnes qui peuvent se négligées par leur conjoint et leurs amis. Alors éteignez votre téléphone ou rangez-le dans une autre pièce en présence de vos proches, tout le monde en bénéficiera.

 

34.Admirer. Quand vous remarquez quelque chose de beau, que ce soit un ciel plein d’étoiles, un oiseau qui chante mélodieusement, ou quelqu’un qui fait un acte particulièrement altruiste, laissez cette vision vous toucher. Prenez le temps d’absorber l’expérience et d’en tirer un peu de joie avant de continuer votre journée.

 

35.Créer un «thérapie par le sourire». On sourie quand on est content. Tout le monde sait ça, mais saviez-vous que ça fonctionne aussi dans l’autre sens ? Quand vous souriez, vous indiquez à votre système nerveux que vous êtes content, et en retour cela permet de se sentir bien. Alors, essayez de mettre en place votre propre petite «thérapie par le sourire».

 

36.Faire la «danse de la misère». Quelque chose de lié au point précédent. Vous pouvez l’utiliser à chaque fois que la vie vous envoie quelque chose de moyennement énervant ou embêtant. Les feuilles se bloquent dans l’imprimante ? Faites une petite danse idiote pendant quelque seconde, que j’appelle la danse de la misère. L’idée est d’interrompre un train de pensée négatif avant qu’il se développe et ainsi de s’éviter de se sentir contrarié. Par contre, un avertissement, les gens autour penseront peut-être que vous perdez la boule.

 

37.Adopter la règle «porte de la maison». Que votre journée ait été bonne ou mauvaise, efforcez-vous, dès que vous passez le pas de la porte, de raconter à votre conjoint, famille (ou à la rigueur chat) la meilleure chose qui vous est arrivé aujourd’hui. C’est une puissante petite habitude qui peut transformer la façon dont vous communiquer avec vos proches.

 

38.Faire des deux-en-un. Avant, je détestais les tâches ménagères, et cette habitude m’aide beaucoup. Il s’agit de grouper quelque chose que vous devez faire avec quelque chose que vous avez envie de faire (soit en faisant les deux en même temps, si possible, soit en associant l’un à l’autre et les faire en succession coûte que coûte). De nos jours, j’ai presque hâte de faire ma lessive, parce que ça me permet en même temps d’écouter des livres audio passionnants. Combinez les corvées avec une récompense, et elles deviendront bien plus faciles.

 

39.Faire mini vide-grenier. Prenez 5 jours dans la journée pour vous débarrasser de choses qui s’accumulent et vous encombrent. Cela pourrait être concret, comme des vêtements ou des objets dont vous ne vous servez jamais, ou digital, comme des tas d’icônes, de raccourcis et d’applications qui recouvrent vos écrans. Supprimez, jetez, ou faites-en don.

 

40.Pratiquer «l’inconfort volontaire». Faites un petit quelque chose d’inconfortable chaque jour. S’habiller un peu trop léger quand il fait frais, zapper un repas, dormir sans oreiller, ou quoi que ce soit qui provoque un peu de malaise en vous. Vous deviendrez progressivement meilleur quand il s’agit de faire des choses que vous n’aimez pas, ce qui est en l’occurrence, la clé du succès.

 

41.Aider les autres. Un grand homme a dit un jour : «Vous pouvez avoir tout ce que vous voulez dans la vie, si seulement vous aidez d’autres personnes à avoir ce qu’elles veulent.» J’ai réalisé par expérience que c’était très vrai. Plus j’aide les autres, plus nombreuses sont les opportunités qui s’offrent à moi. Tendez la main. On récolte ce que l’on sème.

 

42.Avoir un réveil pour la soirée. Programmez une alarme pour une heure avant l’heure à laquelle vous comptez aller dormir. Quand elles sonnent, éteignez tous vous écrans et allez lire un livre. Vous constaterez que vous dormirez mieux.

 

43.Absorber la «vue du ciel». Quand vous vous sentez en difficulté, levez les yeux vers le ciel. Faites un dézoom de vos problèmes et de votre vie et agrandissez votre perspective pour prendre des proportions cosmiques. Considérez à quel point l’univers est vaste, pensez au fait que la lumière des étoiles qui atteint vos yeux la nuit est si ancienne que certaines d’entre elles n’existent plus. Vos soucis personnels vous apparaîtront moins dramatique, et vous pourrez regagner en sérénité.

 

44.Créer une «jarre des trucs cools». A chaque fois que quelque chose de génial vous arrive, notez-le sur un petit bout de papier et mettez-le dans une jarre, une boite, un dossier, etc. Quand vous vous sentez mal, sortez ce réceptacle et lisez les notes. Ça redonne la pêche.

 

45.Pratiquer la «visualisation négative». Essayez d’imaginer votre vie actuelle sans ces petites bénédictions que le considère souvent comme acquis. Que serait votre vie si vous perdiez votre santé, votre maison, ou vos amis ? Contempler ce genre de choses de temps en temps fait vraiment apprécier ce que vous avez.

 

46.Combattre les mauvaises habitudes par de mini-actions. Si vous avez des habitudes dont vous voudriez vous débarrasser mais qui sont «plus fortes que vous», ceci peut aider. Par exemple, à chaque fois que l’envie vous prend de fumer une cigarette ou d’aller manger un énième paquet de cookies, à la place, jouez à Tetris pendant cinq minutes. Les envies compulsives ont tendance à ne durer que quelques minutes, alors ce genre de mini-action est parfois tout ce dont vous aurez besoin pour les surmonter.

 

47.Créer une pseudo-économie pour vous récompenser. A chaque fois que vous accomplissez un objectif quotidien, considérez que vous obtenez un jeton (de manière allégorique). Comptez combien vous en accumulez. Puis échangez un certain nombre de jetons contre une récompense, pourquoi pas liée à l’objectif en question. Par exemple, si vous êtes un coureur :

-Une nouvelle gourde – 5 jetons

-Des chaussettes de course – 10 jetons

-Un petit lecteur mp3 portatif -15 jetons

-Un podomètre – 20 jetons

-De nouvelles chaussures de course – 100 jetons

-Inscription à un marathon – 500 jetons

 

48.Pratiquer la compassion envers soi-même. Pour finir, sachez que quand vous vous plantez quelque part, empiler de la culpabilité par dessus ne va rien arranger. Tout ce que ça fait, c’est de vous faire vous sentir encore pire, et de rendre plus dur le rebond. Alors en cas d’échec, faites comme si vous c’était arrivé à un bon ami : faites preuve de compassion et soyez rassurant, mais envers vous-même.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *